Les tables et consoles d’époque Louis XV

Accueil / Uncategorized / Les tables et consoles d’époque Louis XV

La table en console a été conçue pour être placée contre un mur, souvent devant un miroir, et contenait des statuettes ou des objets en porcelaine. C’était l’un des meubles les plus richement décorés du début de la période Louis XV. La console était habituellement faite de chêne sculpté et doré, et recouvert de rocaille, généralement sous forme de coquillages et de feuillages. Les pieds en forme de S exagéré ou de S inversé. Le cadre de support sous la table était également très décoré, parfois avec des objets en porcelaine, et des figures sculptées de dragons ou d’autres animaux mythiques. Ils avaient généralement une plaque de marbre coloré (gris, rouge, vert, etc.) sur le dessus.

Un autre style populaire de table était le bureau plat. Il fut introduit par André-Charles Boulle vers 1710, à la fin du règne de Louis XIV, en remplacement du bureau monté sur deux colonnes de tiroirs. Les premières versions de Boulle étaient en ébène et en bois foncé, avec huit pieds et six tiroirs décorés de poignées en bronze doré. Les pattes légèrement incurvées se terminent par des ornements dorés en forme de pieds de cerf. Des espagnolettes en bronze doré ornent les coins et les pieds. Plus tard dans la période, les bureaux plats présentaient une abondance de marqueterie ; ils étaient faits très souvent de chêne, incrustés de fines plaques de bois exotiques de couleurs contrastantes. Un autre célèbre créateur de tables est Charles Cressent, qui perpétue le style ornemental raffiné et harmonieux de Boulle.

Plusieurs petites tables spécialisées et portatives apparaissent vers 1755, dont certaines conçues pour Madame de Pomapdour. Il s’agit de la table de chevet, très petite table d’appoint en chêne marquetée de palissandre et d’autres bois précieux, qui peut être mise dans le placard quand on n’en a pas besoin ; la table d’en-cas, ou table « Just in case », petite pièce à deux tiroirs, petite armoire avec une porte grillée et un plateau en marbre ; la Chiffonière, petite table aux pieds gracieux et au dessus en porcelaine. Une autre petite table était la table de cabaret ou de café, avec un petit plateau en marbre et de longues pattes, sur laquelle on pouvait servir du café ou des boissons. La version introduite en 1770 présentait des motifs géométriques et une frise néoclassique autour du plateau.

VENDEZ VOS ANTIQUITÉS

achat-vente-antiquites-expert-versailles

Vous avez des antiquités à vendre ? Que ce soit des meubles anciens (bureaux, consoles, tables, commodes, etc.) des tableaux ou autres objets des époques XVIIe XVIIIe et XIXe siècle, Philippe Leclercq, antiquaire et expert agréé, achète comptant au meilleur prix et en toute discrétion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *