Margherita CAFFI (Cremone 1647 – 1710 Mailand)

Accueil / Margherita CAFFI (Cremone 1647 – 1710 Mailand)

Biographie de l’artiste

Née à Cremone en 1647, fille de Francesco Volo, un peintre de fleurs actif à Milan, et de sa femme Véronica. Mariée à Ludovico Caffi, aussi un peintre de fleurs, à Crémone en 1668 ; ils eurent au moins quatre enfants. Installés à Piacenza en 1670 et décédée à Milan à l’âge de soixante ans, le 20 septembre 1710.

Bien que née à Crémone, Margherita Caffi a toutefois principalement exercé son activité en Lombardie, en affinant sa formation dans l’atelier de Vincenzo Volò, là même où Giuseppe Vicenzino a suivi son apprentissage.

Elle était active en Toscane, où elle a vécu dans les années quatre-vingt au XVIIe siècle sous le patronage de Medicean, favorisée par Vittoria Della Rovere, épouse de Ferdinand II (comme en témoignent ses peintures dans les Offices et la Galleria Palatina et la présence de ses travaux dans les anciens inventaires de la villa de Poggio a Caiano et de la Galleria di palazzo Pitti).
Parmi ses clients figuraient les archiducs du Tyrol et les rois d’Espagne. Elle resta donc longtemps aussi en Autriche et en Espagne, laissant des traces de sa présence dans les anciens inventaires du palais royal de Madrid et de ses œuvres à la Real Academia de San Fernando et à la Fundación Santamarca de Madrid.

Elle passe les dernières années de sa vie à Milan, où elle donne vie à une école de peintres de nature morte florissante, protagoniste avec son collègue et ami milanais Vicenzino du développement de la nature morte baroque en Lombardie, renouvelant ainsi le répertoire figuratif et satisfaisant le goût des collectionneurs milanais de la fin du XVIIe siècle.

Bibliographie générale

  • G.B Carboni, Le pitture e sculture di Brescia che sono esposte al pubblico con un’appendice de alcune private gallerie, ed. Luigi Chizzola, Brescia, 1760
  • Giovan Battista Zaist, Notizie istoriche de’ pittori, scultori ed architetti cremonesi, con un appendice d’altre notizie, il discorso di Alessandro Lamo intorno alla scoltura, e pittura… (1584), 2 vols, Cremona, 1774 ; reprinted Cremona, 1975 (vol.ii, p.124)
  • Luigi Malvezzi, Le glorie dell’arte Lombarda, ossia illustrazione storica delle più belle opere che produssero i lombardi in pittura, scultura ed architettura dal 1590 al 1850, Milan, 1882
  • G. De Logu, Pittori minori Liguri, Lombardi, Piemontesi del seicento e del settecento, Venice, 1931
  • Alfonso Emilio Pérez-Sánchez, Pintura italiana del siglio XVII en España, Madrid, 1965
  • A. Barigozzi Brini and G. Fiori, entry in Dizionario biografico degli italiani, xvi, Rome : Istituto dell’Enciclopedia Italiana, 1973
  • Gli ultimi Medici : il tardo barocco a Firenze, 1670-1743. The Twilight of the Medici : Late Baroque Art in Florence, 1670-1743, exh. Cat., Detroit Institute of Arts and Palazzo Pitti, Florence, 1974
  • Women Artists, 1550-1950, exh. Cat., Los Angeles County Museum of Art, and elsewhere, 1976
  • Vittorio Caprara, « Nuovi documenti su Stefano Maria Legnani, « Il Legnanino », Paragone, xxxi/363, 1980, pp.94-104
  • Pintura española de Bodegónes y Floreros de 1600 a Goya, exh. Cat., Prado, Madrid, 1983
  • Luigi Salerno, La natura morta italiana, 1560-1805/Still Life Painting in Italy, 1560-1805, Rome : Bozzi, 1984
  • Marco Bona Castellotti, La Pittura lombarda del ‘600, Milan, 1985
  • J. Celani Casolo, entry in Floralia : Florilegio dalla collezioni fiorentine del Sei- Settecento, exh. Cat., Palazzo Pitti, Florence, 1988, pp.107-11
  • A. Morandotti in La natura morta in Italia, ed. F. Zeri and Francesco Porzio, 2 vols, Milan : Electa, 1989
VENDEZ VOS ANTIQUITÉS

achat-vente-antiquites-expert-versailles

Vous avez des antiquités à vendre ? Que ce soit des meubles anciens (bureaux, consoles, tables, commodes, etc.) des tableaux ou autres objets des époques XVIIe XVIIIe et XIXe siècle, Philippe Leclercq, antiquaire et expert agréé, achète comptant au meilleur prix et en toute discrétion.

 

Partager :