Les chaises et fauteuils d’époque Louis XV

Accueil / Uncategorized / Les chaises et fauteuils d’époque Louis XV

Différents styles et catégories

Entre 1769 et 1775, le designer de meubles André Jacob Roubo publie une série de livres qui détaillent les catégories et les styles. Il divisa les chaises en deux catégories : celles à dossier droit, appelées à la Reine, et celles à dossier arrondi, appelées en cabriolet. Les chaises en cabriolet étaient habituellement plus légères, avaient souvent des sièges et des dossiers en canne, et pouvaient être déplacées facilement. Il y avait de nouveaux styles, notamment la voyeuse, une petite chaise avec un accoudoir sur le dos, de sorte que la personne assise pouvait soit se tourner vers l’avant ou se retourner et s’asseoir à cheval sur la chaise avec ses bras sur le dos de cette dernière.

Les fauteuils étaient plus grands et conçus pour le confort ; leurs styles ont évolué sous le règne de Louis XV. Pendant les premières années de la Régence (1715-23), les fauteuils avaient des pieds courts incurvés, le haut du dos était légèrement incurvé, tandis que les supports du dos et des bras étaient droits. Les fauteuils du milieu de la période Louis XV (1723-1750) étaient plus petits que ceux de la période Louis XIV, mais plus confortables. Les pattes étaient plus courbées, le haut du dos était arrondi et souvent orné d’un petit motif ornemental. Le dossier de la chaise a pris une forme de violon plus gracieuse. Cette forme est devenue connue sous le nom de Chaise à la Reine.

Apparition de nouveaux modèles

Une variété d’autres nouvelles formes est apparue, conçues spécialement pour le confort. Le Bergère avait un siège bas avec un coussin supplémentaire et parfois des ailes rembourrées au sommet des bras de chaque côté du dos qui protégeaient la tête des courants d’air, ce qui facilitait également les siestes. D’autres nouveaux types qui ont été introduits étaient la marquise, un fauteuil élargi pour asseoir deux personnes, et la chaise longue, un fauteuil avec un siège allongé pour soutenir les jambes, et la Duchesse, où deux chaises pourraient être combinées avec une extension entre les deux. Une autre nouveauté est le Fauteuil de cabinet, un type de chaise conçu pour aller avec un bureau et pour offrir plus de confort lors de l’écriture. Elle était habituellement rembourrée de cuir avec des clous dorés sur la structure, avait des angles arrondis, et une jambe de la chaise était placée à l’avant, une autre directement derrière, pour une plus grande stabilité. Le dossier et les accoudoirs courbés de la chaise enveloppaient la personne assise.

La passion pour l’oriental et l’exotique a rapidement influencé le mobilier. Un nouveau type de siège, La Sultane, a été introduit, avec deux places ; un autre type appelé l’Ottomane, avec le dossier en gondole, et les bras qui s’enroulent autour du siège ovale, et une autre variété, appelée la papose, sans bras ni dos ; et enfin Le Sofa, avec des coussins qui peuvent être déplacés et réarrangés.

La dernière phase du style Louis XV, la transition progressive vers le néoclassique, a eu un effet limité sur les chaises. Les formes de base subsistent, mais le décor prend de plus en plus la forme de guirlandes de fleurs dans un rythme répétitif, qui s’oppose à la forme sinueuse des pieds et du cadre sculptés.

Voir plus de sièges d’époque Louis XV sur le catalogue en ligne de l’antiquaire


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d541710861/htdocs/clickandbuilds/AntiquaireetexpertVersailles/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *